Comment retrouver la confiance

Comment retrouver la confiance et lâcher

définitivement toute

mauvaise habitude !

Méditation pour la fête de Samhain.

En ce 31 octobre et veille du 1er novembre, c’est la fête d’Halloween mais aussi une fête celtique importante surnommée la fête de Samhain.

C’est le moment de retrouver la confiance….

Pour fêter ces énergies un peu spéciales (voir ci- dessous), je vous invite à suivre ma vidéo et surtout la prière reliée à la carte du pape et la lettre hébraïque Hé que j’ai tiré pour l’occasion dans mon jeu LE CHEMIN de l’AME.

Pas de hasard comme d’hab….incroyable. Le pape ou chiffre renvoie à l’étoile à 5 branches symbolisée aussi dans les rituels et images diverses !!!

Un retour vers le coeur ou tout au moins l’opportunité d’y retourner.😇

 

C’est la fin et le début d’une nouvelle année celtique. C’est un moment magique comme Beltaine.

La frontière entre le monde visible et invisible et le monde des morts et des vivants est infime et permet un contact renforcé…..

C’est un moment privilégié pour communiquer avec ses ancêtres ?

Peut-être le moment d’allumer une bougie pour leur apporter un peu de lumière. Certains nous aident alors même que nous ne le savons même  pas.

La soirée est probablement l’occasion de les remercier 💖

C’est un moment aussi pour intégrer pleinement notre lumière et notre ombre acceptées comme nécessaires.

EN ressentant notre véritable lumière.

Ce pourquoi dans cette vidéo je vous propose de suivre à la fois la prière de la lettre Hé et une méditation pour faire face à vos peurs…et retrouver la confiance.☘️

C’est important en ce passage vers des journées plus froides et plus noires et vers l’hiver de contacter nos énergies les plus profondes pour y faire face.🐉

Il nous faut nous préparer à hiberner partiellement, apprendre à se reposer (dans l’action !) pour renaitre au prochain solstice le 21 décembre prochain….😍

Profitez vraiment de ce moment ce soir et cette nuit et demain pour contacter vos guides, vos peurs (d’où la méditation proposée), vos ancêtres, et leur demander la guidante JUSTE pour vous pour les semaines à venir.

Pour en savoir plus sur

Le Samain était une fête celtique encore appelée Saman et Samhain, ou Samonios chez les gaulois. Samain ou l’ origine d’Halloween. Elle marque le début et la fin de l’ année celtique, et annonce le début du Temps Noir. En effet Samain n’appartient ni à l’année qui se termine ni à celle qui commence : c’est un jour en dehors du temps qui permet aux vivants de rencontrer les défunts. Et elle permet aussi aux défunts, non réincarnés, de passer dans le monde des vivants pour y retrouver les lieux et les personnes qui leur étaient chers. On situe ce jour au premier Novembre de notre calendrier. Mais comme toutes les principales fêtes celtiques, Samain compte trois jours de solennités : le premier est consacré à la mémoire des héros, le deuxième à celle de tous les défunts, et le troisième est livré aux réjouissances populaire et familiales marquées par des réunions, des banquets, des festins de toutes sortes qui pouvaient se prolonger pendant une semaine. La veille de la nuit de Samain, avait lieu la cérémonie de la renaissance du feu. Les propriétaires des maisons éteignaient les feux de l’âtre avant de se rassembler à la nuit tombante sur la place où les druides procédaient à l’allumage d’un nouveau feu sacré en frottant quelques bois secs du chêne sacré. Ils allaient ensuite allumer de grands feux de joie sur les collines environnantes pour éloigner les esprits malfaisants. Puis chaque maître de maison repartait avec quelques braises tirées du nouveau feu sacré pour rallumer un nouveau feu dans l’âtre de sa maison qui devait durer jusqu’à la prochaine fête de Samain et protéger ainsi le foyer tout au long de l’année. Dans la nuit du 31 octobre – les fêtes celtes commencent à la tombée de la nuit -, on croyait que le monde des morts, des fées et des sorcières entrait en contact avec celui des vivants. On croyait ainsi que les âmes des défunts revenaient errer autour des maisons des vivants c’ est pourquoi on laissait la porte entre ouverte et une place à table et on plaçait des lanternes sur les chemins pour les guider. La tradition de Samain n’a pas complètement disparu ni avec la romanisation de la Gaule, ni avec le développement du catholicisme. Et c’est sans doute par référence à cette fête celte que le pape Grégoire IV décida, en 840, de faire du 1 er novembre, le jour de tous les saints. La référence à Samain devenait encore plus claire lorsque, trois siècles plus tard, à la fête des saints et des martyrs, on adjoignit la fête de tous les morts. Avec la fête américaine d’Halloween largement entretenue par les médias et la publicité, est apparu Jack O’ Lantern, un personnage tiré d’un conte irlandais. Ivrogne invétéré et avare, Jack réussit à tromper le diable à deux reprises. –

La prière et la méditation disponibles dans cette vidéo🎥

Retrouvez mon jeu LE CHEMIN DE l’AME🐬et son tirage incroyable des 22 cartes du chemin (le nôtre !) et les 44 autres pour nous aider…

Le Chemin de l’Ame, Livre oracle de 66 cartes

 

Fête de Salmain, Rituel pour Ancrer votre lumière

SALMAIN, Rituel pour Ancrer votre Lumière !

Aujourd’hui 31 octobre, nous fêtons une des 4 fêtes celtiques (les autres Imbolc le 1er février, Beltane le 1er mai et Lugnasad le 1er Août) .

IL s’agit de Salmain ou Samain ou Samonios (en gaulois) qui marque aussi le début des fêtes d’Halloween….

Le cycle de l’année celtique se divise en deux. Une saison sombre qui démarre aujourd’hui et une saison claire qui débute avec Beltane le 1er Mai.

La fête d’aujourd’hui est donc une fête de transition chez les celtes qui invite à rentrer dans une nouvelle saison…sombre…et marque une ouverture sur un autre monde. L’au delà, le monde invisible et tous les petits êtres de la nature, les âmes défuntes que nous avons aimé et qui ont fait parti de notre histoire.

C’est un moment suspendu qui fait le pont entre notre réalité visible et notre réalité invisible…

« Elle marque le début et la fin de l’ année celtique, et annonce le début du Temps Noir. En effet Samain n’appartient ni à l’année qui se termine ni à celle qui commence : c’est un jour en dehors du temps qui permet aux vivants de rencontrer les défunts. Et elle permet aussi aux défunts, non réincarnés, de passer dans le monde des vivants pour y retrouver les lieux et les personnes qui leur étaient chers. On situe ce jour au premier Novembre de notre calendrier. Mais comme toutes les principales fêtes celtiques, Samain compte trois jours de solennités : le premier est consacré à la mémoire des héros, le deuxième à celle de tous les défunts, et le troisième est livré aux réjouissances populaire et familiales marquées par des réunions, des banquets, des festins de toutes sortes qui pouvaient se prolonger pendant une semaine.

La veille de la nuit de Samain, avait lieu la cérémonie de la renaissance du feu.

Les propriétaires des maisons éteignaient les feux de l’âtre avant de se rassembler à la nuit tombante sur la place où les druides procédaient à l’allumage d’un nouveau feu sacré en frottant quelques bois secs du chêne sacré.

Ils allaient ensuite allumer de grands feux de joie sur les collines environnantes pour éloigner les esprits malfaisants.

Puis chaque maître de maison repartait avec quelques braises tirées du nouveau feu sacré pour rallumer un nouveau feu dans l’âtre de sa maison qui devait durer jusqu’à la prochaine fête de Samain et protéger ainsi le foyer tout au long de l’année.

C’était un rituel de protection.

Dans la nuit du 31 octobre – les fêtes celtes commencent à la tombée de la nuit -, on croyait que le monde des morts, des fées et des sorcières entrait en contact avec celui des vivants. On croyait ainsi que les âmes des défunts revenaient errer autour des maisons des vivants c’ est pourquoi on laissait la porte entre ouverte et une place à table et on plaçait des lanternes sur les chemins pour les guider. »

Dans le système de croyance celte, la Transition avait une importance sacrée. La mort, le passage d’une année à une autre créent de la magie.

Rituel et traditions :

¤ Le jour de Samhain les païens font appel à La Vieille Femme pour se débarrasser des habitudes gênantes et de ses faiblesses. C’est une période d’introspection qui prolonge celle de Mabon. La mort est omniprésente alors on réfléchit aux personnes que l’on aime et à celles que l’on a perdues. Samhain relance notre confiance en nous ce qui en fait une période idéale pour les rituels de protections, de bannissement d’habitudes, le tirage des cartes, des runes ou tous les travaux de divinations.

 « Le Druide ouvre la porte de l’ouest, bannissant les limites entre les mondes des vivants et des morts. Il s’agit de rencontrer les Ancêtres, de s’ouvrir à leur mémoire, à leur sagesse à leur amour… et de leur dire combien nous les honorons, les respectons et les aimons.
La porte doit être soigneusement refermée, chacun chez soi, les morts chez les morts, les vivants chez les vivants. »

Je vous invite donc à réaliser ce rituel et cette miniméditation ce soir chez vous tranquillement…

1- Placez votre conscience dans le coeur, n’oubliez pas que votre Energie suit votre conscience…votre intention est donc fondamentale. Ecoutez ce mantra en même temps et chantez si vous le souhaitez. IL permet de dissoudre les énergies non bénéfiques et de retrouver la confiance.

2- Prenez une feuille et tracez deux colonnes. Une pour lister les choses positives, heureuses arrivées ces 6 derniers mois et une autre pour les choses, situations, émotions et personnes que vous souhaitez laisser partir définitivement.

3- Placez vous face à l’Ouest assis tranquillement et allumez une bougie symbolique du feu sacré reliant les deux mondes visibles et invisibles.

4- Restez centré dans le coeur, relisez la colonne positive et choisissez d’ancrer en vous tous ces bienfaits, ces bonheurs, ces joies que vous avez vécu ces 6 derniers mois…pour illuminer votre coeur de JOIE…

5- Demandez à l’archange Michael de couper avec son épée tous les liens qui vous retiennent encore à la colonne « négative » de votre liste…et envoyez toutes ces choses dans le feu de la bougie devant vous. Ce peut être aussi des habitudes gênantes et des faiblesses dont vous voulez vous débarrasser définitivement.  Faites le avec amour pour vous. Vous pouvez aussi réaliser la technique des bonhommes allumettes pour ces choses…

6- Quand vous sentez que tout a été brûlé, éteignez le bougie symbolique de la fin d’un cycle…et sentez en même temps monter la lumière en vous et dans votre coeur 🙂 Appréciez avec amour la légèreté que cela vous apporte…pour le garder en vous pendant toute cette période dite « sombre ».

7- Rallumez la bougie et écoutez ce mantra guérisseur en toute sérénité qui vous aider à ancrer la lumière et Rayonner.

8- Tirez une carte si vous le souhaitez d’un jeu que vous avez chez vous et aimez pour vous guider sur la suite ?

Et surtout PARTAGEZ UN MAX 🙂